La Capitaine

Image1                            MadaNdiaye-Coach-d-artistes

Une dame déterminée, engagée et qui va jusqu’au bout de ses convictions, un atout majeur dans son milieu ou tout change grâce à la technologie. Elle apprend et s’adapte aisément au networking .

Artmada, “Miroir” des nouveaux talents du théâtre

Mada Ndiaye est productrice artiste comédienne. Depuis cinq ans, elle a mis en place une structure, Artmada Sénégal, une structure qui encadre et surtout met en évidence les nouveaux talents du théâtre sénégalais. Avec cette structure, Mada a initié un concept nouveau dans le domaine de la communication. Elle a su allier théâtre et publicité, teinté d’humour, à travers la production ‘’Sunu Kiosque’’ commanditée par l’agence Caractère conseil. Retour au Sénégal d’une tournée théâtrale a mis en place depuis à peu près deux ans, une structure d’encadrement des comédiens. A travers laquelle elle apporte une nouvelle touche dans la communication. Il faut préciser que la productrice, Mada Ndiaye, a aussi été pendant longtemps, assistante réalisatrice et productrice surtout, dans le milieu publicitaire. Le concept de Mada Ndiaye, directrice d’Artmada Sénégal, dans la communication plus précisément la façon de faire de la publicité avec la « semi-impro » comme méthode de travail. En effet, pour répondre à la demande d’une structure de communication qui est d’innover, Mada a proposé sa méthode « semi-impro » pour mettre en place ce concept entre le sketch et le spot. Mais à la base, c’est de la publicité. «Il y a l’agence qui arrive avec une demande bien spécifique, qui est d’apporter du nouveau dans la façon de faire de la pub au Sénégal. Donc ensemble, on a réfléchi sur un concept entre le spot publicitaire et le sketch. Ce n’est pas un sketch ni un spot pub », a-t-elle expliqué. Il s’agit sur un registre humoristique, de faire passer un message publicitaire avec des acteurs comédiens. Pour la directrice d’Artmada Sénégal, il n’y a pas mieux qu’un acteur comédien, qui a eu une formation, pour jouer dans une publicité. En fait, Mada est partie du constat que beaucoup de comédiens, après leur formation, ne sont pas encadrés dans le milieu professionnel. Ainsi, c’est pour combler ce vide dans le secteur du théâtre, qu’elle a mis en place cette structure d’encadrement. Avec Artmada Sénégal alors, elle coache des comédiens à s’adapter aux besoins des annonceurs. C’est dans ce cadre que sa structure a été sollicitée pour se charger de la publicité d’Orange Money. Dans ‘’Sunu Kiosque Orange Money’’, quatre comédiens : Tonton Libasse, Djibson, Papis et Oumy expliquent avec humour sous une forme théâtrale les différentes utilisations de ce produit d’Orange. «J’ai de la chance de tomber sur de très bons comédiens. C’est une fierté de constater que les sénégalais apprécient», s’est réjouie Mada. D’ailleurs, tout est parti d’un projet d’émission intitulé ‘’Fedoo’’ que Mada Ndiaye, à la recherche d’un partenaire pour la production, avait envoyé un pilote aux télés et à des agences. L’idée de cette émission est de dénicher de nouveaux talents du théâtre à travers un concours avec un jury et un public. C’est alors, grâce à ce pilote que la structure de Mada a été sollicitée pour réaliser le ‘’Sketch-pub’’, Sunu Kiosque Orange Money. Un projet qu’Artmada Sénégal est déterminé à réaliser, car pour la directrice, c’est le meilleur moyen de découvrir de nouveaux talents du théâtre.

Lancement de la chaine Youtube “Wassaa Serie”

Lancement de la chaine Youtube “Wassaa Serie”

L’agence Artmada Sénégal a démarré la diffusion de sa nouvelle série Wassaa en misant sur le digital. Elle a lancée une chaine youtube dédiée nommée : Wassaa Série.
Wassaa est la série sur la voyance, qui relate les mésaventures de Coudou et Yadi, deux drôles de “seetkat” aux consultations hautes en couleurs.

Avant programme DISCOP Abidjan 2017

Avant programme DISCOP Abidjan 2017

Plus de 700+ entreprises (552 en 2016) de 70 pays (63 en 2016) et plus de 1500 délégués (1,122 en 2016) sont attendus pour DISCOP ABIDJAN 2017 qui se tiendra du 30 Mai au 1er Juin, 2017 a l’IVOIRE HOTEL.
Parmi ces participants, 150 « enseignes » (103 en 2016) qui représentent les forces vives de la diffusion et de la coproduction multiplateforme d’Afrique sub-saharienne seront présentes – et notamment, celles qui couvrent la zone francophone: chaines publiques et privées ; opérateurs du câble, du satellite, du mobile et de l’Internet; producteurs et distributeurs à valeur ajoutée.
Ces « enseignes » viendront – ou reviendront – à Abidjan pour y « faire leur marché » et pour rencontrer plus de 100 distributeurs (69 en 2016) de films, séries TV, formats, documentaires, chaines packagées et autres contenus ; et plus de 200 producteurs indépendants (182 en 2016) qui seront là pour présenter leurs catalogues de programmes et leurs projets en développement.
Plus de 250 entreprises et organismes périphériques (198 en 2016) concernés par le développement d’une industrie durable de l’audiovisuel en Afrique profiteront également de DISCOP Abidjan pour évaluer l’état actuel de cet écosystème, identifier les grandes tendances, et évaluer les besoins du secteur en matière d’investissements et de régulations.
Cette nouvelle édition sera marquée par le fait que nous voulons faire de DISCOP ABIDJAN, à partir de cette année, un haut lieu du commerce international et de la coproduction de contenu audiovisuel francophone de toute origine.
Dans la matinée du premier jour une conférence de haut niveau accueillera l’ensemble des institutions privées et publiques, nationales, régionales et internationales, en charge du développement de la francophonie.
En effet, l’espace audiovisuel francophone est un formidable vivier de talents et d’entrepreneurs qui investissent, innovent, créent des emplois et prennent des risques, et la mission de DISCOP ABIDJAN sera de valoriser cet espace et de lui apporter tout le concours nécessaire afin de faire progresser son développement, son dynamisme et d’amplifier son rayonnement régional et international.
Par ailleurs, la mission de cette édition 2017 sera également de continuer à construire des relations privilégiées avec les instances de régulation et de protection des droits d’auteur, les associations professionnelles et les acteurs moins connus mais néanmoins essentiels, qui aujourd’hui font progresser le développement, la production, la distribution et le commerce de contenu francophone.
Alors que tous les éléments sont réunis pour qu’un nouveau centre de gravité de la production audiovisuelle francophone se déplace vers Abidjan, la prochaine édition de DISCOP ABIDJAN inscrira également à son agenda une journée dédiée au développement, financement, a la construction et a l’exploitation d’un pole audiovisuel a Abidjan qui pourrait rapidement accueillir toute la chaine industrielle de création et de fabrication de contenu audiovisuel.

octobre 2020
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031